Comment réussir un roadtrip avec un van aménagé en France ?

Le road trip est loin d’être un voyage anodin. Il s’agit d’un mode de vie. Il consiste à emprunter la route pour rejoindre une destination particulière. Tout le long du voyage, le rire est au rendez-vous et les couples pourront créer une certaine intimité. Pour réussir un road trip, je conseille de miser sur une bonne organisation. De ce fait, les imprévus pourraient pimenter davantage l’aventure. Voici les étapes et les avantages qu’il est possible d’en tirer grâce à un road trip.

Les différentes étapes du voyage

Quelques étapes clés sont nécessaires pour garantir la réussite du voyage. Il est utile de choisir la destination, la durée, l’itinéraire. Vous avez encore besoin d’estimer le budget.

La destination

La destination a été ma première préoccupation avant le road trip en van. J’avais plusieurs choix à ma disposition et chacun répondait parfaitement à mes attentes. En effet, je suis une amatrice de montagnes. Pourtant, les sites montagneux sont loin de manquer en France. Pour une balade en montagne, il y a par exemple le GR380 du mont d’Arrée. De son côté, mon partenaire adorait les journées farnientes sur les plages. Nous avons donc trouvé un terrain d’entente en combinant les deux activités. La ville devait alors avoir un site montagneux et du sable. La Bretagne répondait à cette description avec ses falaises et ses longues plages. Nous avons donc entamé le voyage. Dans le cadre d’un road trip, les voyageurs sont libres de choisir une ville selon leurs désirs.

La durée

La durée peut impacter sur les possibilités de destination ainsi que le programme. Tout dépendra entièrement des envies du couple. Ils peuvent partir le temps d’un week-end, une semaine voire un mois. Si vous prévoyiez des vacances en week-end, il est conseillé de partir à quelques kilomètres de votre lieu d’habitation. Dans le cas contraire, la fatigue pourrait être un souci. Vous ne profiterez pas non plus du voyage. La période idéale pour partir en vacances est lors de la saison estivale. Par contre, je préconise d’attendre le mois d’octobre. Vous serez alors épargnés contre le tourisme de masse. Vous saurez que les routes nationales sont très fréquentées lors du début d’août jusqu’en fin Septembre.

Les itinéraires

Les itinéraires sont encore dépendants du nombre de jour que vous avez à votre disposition. Pour ma part, j’ai regardé une carte et consulté sur Google les sites d’intérêts sur la route du département de Bretagne. Une visite de Rennes est par exemple incontournable. D’ailleurs, c’est l’une des portes d’entrée qui permettrait de pénétrer dans la région. Selon mes estimations, un jour est largement suffisant afin de découvrir la ville du moins les lieux intéressants. Au-delà de Rennes, il y a saint Malo ou encore Josselin. À 1 h de route de Josselin, nous avons vu Guerlédan. Il possède un lac du même nom. Pendant mes 15 jours de road trip, je suis allé à la pointe de Plouha, le cap chèvre et Groix et ses plages. Je recommande de voir un ou deux sites chaque jour.

Le budget

Côté budget, un van équipé d’une tente de toit est destiné pour dormir dans les emplacements dédiés aux campings. Il existe également d’autres alternatives comme l’arrêt en pleine nature. Ici, il n’y a pas de règlementation stricte sauf si un panneau interdisait explicitement le stationnement. Vous pouvez alors vous poser près d’une forêt ou à quelques mètres de l’autoroute. Vous pouvez encore miser sur la ferme agricole ou chez l’habitant afin de bénéficier de plus de confort. L’aire de service permettra quant à lui d’accéder à des points d’eau. Vous pouvez même y réviser les parties mécaniques de la voiture. Dans le cadre d’un séjour en pleine nature, il n’est pas utile de payer une quelconque somme d’argent. Par contre, les autres solutions récemment proposées nécessitent un investissement selon la saison, la réputation du lieu et la région. Si vous adoptez le séjour en pleine nature, les déchets doivent être emmenés avec vous. Les règles du site sont également à respecter.

Les dépenses en carburant font partie des plus coûteux. Le van consomme plus que les véhicules particuliers. Les charges alimentaires peuvent être réduites en préparant les repas à l’intérieur du van. Pour ce faire, je recommande d’acheter vos ingrédients auprès des marchés locaux. Vous ajoutez aussi dans l’estimation budgétaire les péages et les extras. Ce dernier englobe notamment le coût de diverses activités. Il faut également prévoir de l’argent au cas où des pannes survenaient lors de l’aventure.

Deux autres conseils sont à appliquer lors de la planification. Vous devez contrôler les parties mécaniques avant le départ et souscrire à une assurance.

Que faut-il emmener pour un road-trip ?

Tout d’abord il vous faudra une tente de toit, vous pouvez en trouver sur des sites comme Décathlon. Ensuite, vous aurez besoin d’un matelas. Il doit être enroulable ou gonflable. Il sera donc facile à ranger dans le véhicule. Le van aménagé comporte déjà divers équipements, mais ils seront insuffisants. La voiture est notamment munie d’une cuisinière. Pour concocter les plats, j’ai misé sur le gaz. Une bouteille à gaz est donc utile. Vous pouvez recharger ou acheter une bouteille sur la route. Vous allégez ainsi le contenu du coffre.

Un mini-réfrigérateur est utile afin de stocker les légumes, fruits, viande et les bouteilles d’eau. Je préconise le remplissage de bidon d’eau pour limiter la consommation excessive d’eau en bouteille. Le van doit aussi être muni d’un GPS. Le van transportera encore une table pliante, chaises et ustensiles de cuisine. Il y a encore les accessoires de sécurité comme un extincteur et les trousses médicales. Vous emmènerez encore tous les papiers concernant le véhicule et ceux qui prouveront votre identité.

Les avantages d’un road trip

La tente de toit permettra de dormir sous les étoiles. Il offrira de ce fait un séjour romantique et confortable. Le road trip est avantageux pour son côté nomade. Nous pouvons voir les paysages sur un promontoire ou pénétrer dans un site d’intérêt d’une commune. Le road trip permet aussi de sortir des circuits touristiques et de se déplacer au gré de ses envies, le sentiment de liberté est inestimable.

Je vous recommande le van aménagé, sans oublier le côté hippie, un van reste plus économique qu’un camping car !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *